Réducteur de cholestérol

le « disulfure de diallyle » – le principal principe actif de Strongus

Le Professeur Gebhardt, de l’Université de Tübingen, écrit, dans le numéro 2/2006
de Natur und Medizin :

« Le principal effet est celui du disulfure de diallyle, qui agit ainsi sur une substance
de contrôle afin que la production de cholestérol dans le foie diminue. Contrairement
au disulfure de diallyle, constituant une réduction prudente, les médicaments
réducteurs de cholestérol font l’effet de clés à écrous jetés dans le mécanisme, ils
agissent partout où l’on a besoin de cholestérol dans le corps. Ils bloquent totalement
la production de cholestérol et empêchent la formation de produits secondaires
importants – agissant également dans tout le corps – au détriment des testicules, des
glandes surrénales, des cheveux, des muscles -
En revanche, le disulfure de diallyle n’agit que sur le centre de la formation de
cholestérol – le foie.
1L’action du disulfure de diallyle est plus douce et plus ciblée dans les capsules
Strongus.

Strongus agit contre :

Cholestérol + triglycérides
Contre l’hypertension
Contre la mauvaise irrigation sanguine
Contre l’agglutination des plaquettes
Contribue à évacuer les métaux lourds comme le mercure - le plomb - le cadmium.

Il prévient l’apoplexie, l’infarctus du myocarde et l’embolie.

Notamment pour les diabétiques